Paiement 100% sécurisé

Matières premières 100 % Origine France

Produits sains &

gourmands

Fabrication artisanale

Made in Cantal

Nos produits

Le Moulin d'Adèle

Zone artisanale du Martinet
Village d'entreprises
15300 MURAT

contact@lemoulindadele.fr

La fabrication des Huiles & Farines du Moulin d'Adèle  

Savoir-Faire

L’Auvergne et le Cantal sont de magnifiques régions naturelles et agricoles ! Mais connaissiez-vous leur historique de production d’huile et plus particulièrement d’huile de noix ?


Aux XIXème et XXème siècles jusque dans les années 50, l’arboriculture était importante en plaine et en moyenne montagne : pommes, abricots, châtaignes et même noix et noisettes étaient récoltées sur le territoire. Au XIX ème siècle, beaucoup de moulins possédaient d’ailleurs une presse pour l’huile de noix en Auvergne. En 1950 on a pu dénombrer jusqu’à 80 moulins à huile dans le nord Cantal et plus de 130 dans le Puy-de-Dôme ! On trouvait un moulin à huile tous les 3 kilomètres.

 

Un vrai savoir-faire huilier était présent dans la région. Malheureusement, cette tradition s’est beaucoup perdue avec la simplification et l'intensification des systèmes agricoles. Quelques huileries subsistent dans la région (et nous les en remercions !) mais ce savoir-faire doit absolument se conserver car il fait la beauté de notre territoire ! 

 

Alors ? Comment produisait-on l’huile de noix autrefois ?

 

1) Broyage

Avec une meule ou un broyeur, il faut casser ou écraser les fruits à coque pour permettre aux saveurs de s’exprimer !

2) Torréfaction

Les fruits sont ajoutés dans une poêle en fonte puis mélangés pendant 30 à 45 minutes pour en faire ressortir les meilleurs arômes. Le savoir-faire huilier se situe à cette étape. L’huile sera complètement différente d’un huilier à l’autre, d’une torréfaction à une autre

3) Pressage

C’est sous une action mécanique que l’on obtient l’huile. Les graines sont pressées et la pâte obtenue après broyage et torréfaction offre une huile d’une saveur incomparable. Le restant solide appelé tourteau peut être consommé en alimentation humaine ou animale.

Et au Moulin d'Adèle ?

Notre gamme tradition se coordonne complètement à ce procédé ancestral ! En effet, nous avons récupéré un ancien matériel dans un vieux moulin du Puy-de-Dôme et l’avons emmené dans le Cantal. En pleine rénovation, il sera bientôt prêt pour nous offrir de beaux produits ! En attendant nous nous formons et produisons de l'huile avec des huiliers expérimentés de la région.

Et la première pression à froid ?

La première pression à froid (gamme biologique) ne suit pas ce schéma de transformation. Nous utilisons là encore des procédés uniquement mécaniques afin d’obtenir des huiles vierges mais nous ne torréfions pas les graines afin de garder au maximum les qualités nutritionnelles du produit.

 

Nous utilisons donc des machines plus modernes de pressage à froid pour obtenir de belles huiles !